logo Marie-Juliette.fr

Top

J’ai testé le Kit d’Épilation Reference

ref

Si vous avez vu ma vidéo  » Tag des contradictions « , vous savez qu’après l’épisode « je m’épile à la cire orientale de chez monop« , je m’étais rapidement résignée à utiliser cette méthode au plus grand plaisir de mon rasoir qui revoyait le jour. Chassez le naturel et il revient au grand galop ! Bien que la cire épilatoire de chez monoprix était plutôt performante, je trouvais le processus assez long. Les poils partaient véritablement, mais il fallait tout de même s’y reprendre à plusieurs reprises avant d’avoir un résultat nickel. De plus, ayant la peau sensible, mes jambes étaient vraiment trop réactives à l’arrachage de poils et le supportait de moins en moins.

Dans ma vidéo, je vous indiquais également que j’attendais un colis de chez Reference qui allait peut-être me faire de nouveau basculer du côté de l’épilation en laissant définitivement tomber mon rasoir, alors qu’en est-il ? Je vous raconte tout dans cet article !

Le kit d’épilation : une épilation de pro à portée de main ! 

Le kit d’épilation que j’ai reçu contient tout le nécessaire pour une épilation au poil. On y trouve un appareil chauffe-cartouche, une cartouche de cire Nature, une cartouche de cire Blanche Lavande, un paquet de 125 bandes et un flacon d’Huile Exotique adoucissante.

ref

Comme je vous le disais un peu plus haut, ayant la peau sensible et très réactive, c’est naturellement que mon coeur s’est dirigé vers la cire blanche à la lavande. Celle-ci est enrichie d’un adoucissant qui respecte comme il faut mes gambettes très réactives.

Son utilisation est simple, il suffit de faire chauffer la cire dans l’appareil chauffe-cartouche pendant une bonne vingtaine de minutes. Durant ce temps, je peux facilement vaquer à mes occupations sans en être préoccupée. Puis, je viens faire rouler le roll-on sur mes jambes dans le sens de la pousse du poil. Une fine couche va venir se déposer sur la peau, sans faire de paquets. Dès le premier coup de d’oeil, on peut remarquer l’excellente qualité de la cire. Cela n’est en rien comparable avec ce que l’on peut retrouver dans le commerce. Je dirais même, sans rien exagérer, que c’est une qualité identique à ce que l’on a en institut de beauté et je tiens bien à le souligner !

refref

ref

Une fois la cire sur les jambes, on ne va pas rester comme ça, il est donc temps de se débarrasser de ces vilains poils, même les plus courts ! Bien qu’elles ne soient pas assez larges à mon goût, les bandes présentes dans le kit sont encore une fois d’une très belle qualité professionnelle, elles sont très souples et n’irritent pas la peau. Il suffit donc d’en prendre une et de l’appliquer sur la cire en lissant avec la paume de la main, dans le sens des poils, puis de l’arracher dans le sens inverse, rien de bien compliqué. C’est certainement la cire épilatoire la plus douce et à la fois la plus efficace que j’ai testée ! Lors de l’épilation, je ne subis même pas ce petit moment désagréable de crispation, que l’on connaît toutes, au moment fatidique d’arracher la bande.

Le kit contient également une huile post-épilatoire pour apaiser la peau. Elle est aussi très efficace pour retirer les derniers petits résidus de cire qui donnent cet effet collant très désagréable après une épilation.

Pour conclure sur le kit, je dirais que je suis satisfaite à 99% ! Je ne dirais pas 100% puisque j’ai toujours du mal à me dire que je dois prendre 45 minutes de mon temps pour me faire les jambes, alors qu’avec mon rasoir je n’en mets que 3, mais cela est dû à mes mauvaises habitudes ! Passée cette « frustration », j’adore l’efficacité, la performance, la qualité professionnelle de ce kit. On retrouve l’attirail nécessaire à une épilation d’institut et pour bien moins cher !

ref

Post-épilatoire : Mon trio gagnant. 

Pour finir cet article, je me devais de vous présenter trois produits, toujours de chez Reference, très utiles pour compléter cet routine épilatoire.

Tout d’abord, j’utilise la crème 3A qui se présente dans un petit tube et qui est devenu mon allier contre les petites rougeurs dû à l’épilation. Sa texture épaisse et ses actifs vont venir adoucir et calmer ma peau afin d’éviter qu’elle n’enfle et surtout qu’elle ne rougisse. À l’intérieur de cette crème on y retrouve notamment de la cire d’abeille reconnue pour ses pouvoir adoucissants, de la vitamine E et du beurre de Karité.

Ensuite, pour éviter les poils sous la peau, je dégaine la crème Emolia qui se compose entre autre d’huile de noisette et d’extraits de mauve qui ont un effet émollient et adoucissant. Sa texture est légère ce qui permet de la faire pénétrer très rapidement mais son odeur est plutôt forte.

Même si s’épiler avec Reference devient un véritable jeu d’enfant, cela n’est pas non plus mon passe-temps favori, c’est pourquoi j’applique un retardateur de repousse de poils ! Ce lait est un affaiblisseur de pilosité enrichie en épilobe qui va aider à limiter la repousse. Son odeur est délicate et fraiche, beaucoup moins présente que la crème Emolia.

Avec ce système d’épilation et ces produits post-épilatoires, je suis paré pour trois semaines de douceur ! Tous ça, sans oublier que Reference est une marque française qui fabrique ses produits en France !

 

Et vous, connaissez-vous ces produits ? Qu’utilisez-vous pour éradiquer vos poils ? 

 

signature

TAGS:, , , , , , , , ,

L’épilation à la méthode orientale : une épilation au poil

Monoprix; cride dépilatoire, méthode orientale

Pour ce billet, je reviens avec un sujet qui est beaucoup moins glamour qu’à mes habitudes. En effet, on ne va pas parler de rouges à lèvres Yves saint Laurent (for example), mais on va évoquer un sujet qui est tout aussi important dans une routine féminine. Aujourd’hui, on aborde le sujet de l’épilation !

Il y a quelques jours, j’ai découvert plusieurs produits de la nouvelle gamme dépilatoire de chez Monoprix. Un produit a tout particulièrement retenu mon attention, c’est la cire dépilatoire, méthode orientale. 

Cire dépilatoire, la méthode orientale : le saint Graal de l’épilation

monop et la cire dépilatoire, méthode orientale

Pour vous remettre les choses dans leur contexte, à la base je fais partie de ces filles qui préfèrent se débarrasser de leurs poils grâce à une arme fatale : le rasoir ! Il y a de nombreux avantages à utiliser cet outil. Premièrement, cela ne fait pas mal, deuxièmement c’est très rapide sous la douche (en deux trois mouvements le travail est fini). Troisièmement, le rasoir est un ustensile pratique à transporter. Et enfin quatrièmement, cela reste un moyen plutôt économique. Mais le rasoir connait malgré lui des inconvénients et non des moindres. Tout d’abord, le poil repousse plus vite, qu’on se le dise, on est bonne pour se raser les gambettes toutes les semaines ! Ils repoussent donc plus vite oui, mais aussi et surtout beaucoup plus durs !

Pour tout vous dire, l’été dernier j’avais essayé de me remettre aux bandes de cire, mais le résultat n’était vraiment pas glorieux, en plus d’avoir eu super mal, et pourtant je ne suis pas vraiment très chochotte, les poils ne partaient pas car ils devaient surement être trop courts ! C’est également un des points qui me rebute avec l’épilation à la cire, généralement il faut attendre que le poil ait repoussé assez pour pouvoir l’arracher efficacement, on peut donc dire bonjour à l’effet Yéti pendant quelques temps !

C’est donc assez dubitative que je me suis lancée avec la cire dépilatoire – méthode orientale de chez Monoprix !

cire dépilatoire chaude, méthode orientale de chez monoprix

La boite contient le nécessaire pour pouvoir faire deux épilations des deux demi-jambes. Il y a donc un pot de cire de 250 ml, une spatule en bois avec indicateur de température et 12 bandes non tissées. Il faut savoir que les bandes sont réutilisables (une fois bien nettoyées sous l’eau chaude et bien savonnées, les bandes sont comme neuves et prêtes à l’emploi).

Cette cire chaude est formulée à base de sucre et contient des huiles essentielles d’ylang-ylang, connue pour ses propriétés anti-inflammatoire, antiseptique, anti-douleur, ainsi que des huiles essentielles d’orange douce connues pour ses vertus apaisantes. (Sucrose, aqua, citric acid, parfum, cananga odorata flower oil, citrus aurantium dulcis peel oil.).

cire chaude, méthode orientale de chez monop

Pour faire cette épilation à la méthode orientale, il suffit de faire chauffer la cire directement dans son pot, soit au micro-ondes, soit au bain-marie. Une fois la cire chaude, on prélève de la matière avec la petite spatule qui est présente dans le kit, et on étale une fine couche sur l’endroit à épiler (sur peaux propres et sèches) dans le sens de la pousse du poil. On prend une bande non tissée, on l’applique sur la cire en la frottant dans le sens du poil, puis on l’arrache énergiquement, d’un coup sec, cette fois-ci dans le sens contraire du poil. S’il reste des petits résidus de cire, il suffit de passer sous l’eau chaude cela part sans aucun souci. Bref, un procédé qui est en soit pas très compliqué et assez similaire aux autres produits qui existent dans le commerce.

Cependant, pour m’être relancée dans l’aventure de l’épilation à la cire il y a un an, je vous assure que j’ai été agréablement surprise par ce produit. Déjà, l’épilation peut se faire sur poils courts (environ 5mm), autant vous dire que les petits poils sur la bande je les ai bien vu cette fois (au moins on souffre, mais pas pour rien) ! Et quand je dis « on souffre », comprenez bien que j’exagère. Cela est un peu douloureux au début, ça picote, mais cela n’est rien de bien méchant et la « douleur » ne dure pas.

Avec cette méthode de cire chaude à l’orientale, on est sensé être débarrassé de nos poils pendant 4 semaines, moi et mon rasoir on peut aller se rhabiller, on ne fait clairement pas le poids face à cette performance !

À savoir, bien que je ne l’utilise que pour mes jambes, cette cire peut être utilisée sur les zones sensibles telles que les aisselles ou le maillot.

Conclusion : tout simplement je me suis réconciliée avec l’épilation à la cire, merci Monop’ !

singature

TAGS:, , , ,