Quel type d’artiste maquillage êtes-vous ? Acte I

Se maquiller, c’est faire ressortir la lumière d’un visage pour mieux le révéler. On veut toute être magnifique et pour atteindre la perfection, il faut de bons outils ! Et au travers de cette série d’articles consacrée aux pinceaux, vous découvrirez l’utilité réelle de tous les pinceaux qui constituent la boite à outil de la maquilleuse avertie.

Commençons cette petite série de deux articles avec les pinceaux fond de teint, les pinceaux correcteurs, les pinceaux poudres et les pinceaux à blush. Comme toujours, ce que j’aime c’est présenter certains articles avec un angle ludique et fun ! Aujourd’hui, c’est freestyle!

Les pinceaux fond de teint et correcteurs. 

P1

Le pinceau fond de teint, quel dilemme! Vous connaissiez  mon éponge préférée (et Patrick son étoile de mer!). A vrai dire, depuis que je me suis offerte ce pinceau fond de teint, et bien je l’ai viré. Avec mon pinceau, j’ai un teint uniforme sur tout le visage, que ce soit avec un fond de teint liquide ou en crème. Pour l’appliquer, on étale le fond de teint de l’intérieur du visage vers l’extérieur, sans appuyer fortement sur le pinceau. (évidemment on fait attention à aller jusqu’aux oreilles et le cou ! Les démarcation, c’est moche !).  #Bobestviré, #NonenfaitjaimebienBob, #Bobvarestersilestmoinsc**

Dans mes petits pinceaux, cela correspond aux pinceaux 1 et 2. Par contre, le 2 est plus gros que le 1. Ces pinceaux plats, à la touffe fournie,  dont le bout est arrondi, sont généralement en poils synthétiques. Cela permet une application lisse et homogène du fond de teint.

Petits et mignons, les pinceaux correcteurs de teint sont en fait d’incroyables outils, presque magiques. Une vieille légende raconte d’ailleurs que Blanche-Neige s’est attirée à elle la colère de sa méchante belle-mère parce qu’elle était la seule à utiliser des pinceaux correcteurs de teint dans tout le royaume. Je vous le demande, est-ce qu’être la plus belle vaut une grosse pomme pourrie? Non, bien sûr.  Plus sérieusement, ces petites merveilles peuvent aller dans les endroits difficiles d’accès pour faire un travail de précision qu’aucun autre pinceau ne peut accomplir. Le coin intérieur des yeux et la base des cils sont autant d’endroits que peut atteindre ces super-pinceaux. Par ailleurs, ils permettent de faire des retouches maquillages sur des imperfections localisées, ce qui s’avère très pratique. #BlancheNeigesemaquillequellepouf!

En fait, le pinceau correcteur est une version miniaturisé du pinceau à fond de teint. Il s’agit des pinceaux 3, 4 & 5. Ils sont en poils synthétiques et permettent, par exemple,  d’appliquer un anti-cerne.

Les pinceaux poudre. 

p3

« Pour une finition parfaite, moi j’utilise un Pinceau poudre! » vais-je vous dire. Mais plus clairement, la touffe fuselée de ce pinceau épouse les contours de votre visage et permet une application facile de votre poudre. Mais il n’y en pas qu’un, il y en plusieurs ! D’abord, il y a numéro 9, pour appliquer, pour estomper, pour sculpter, ce petit pinceau dense et rond est indispensable. Pour l’utiliser il suffit de prélever un peu de poudre et de balayer l’ensemble du visage. On peu aussi l’utiliser avec un Bronzeur ce qui sculptera le visage. Il y a aussi Punk, le numéro 8, un pinceau en éventail qui se la joue rebelle avec son look fin et évasé, pour estomper, sculpter et enlever le surplus, c’est un pro! Enfin, il y a le cousin de numéro 9, numéro 10 ! Numéro 10 est plus fluffly et il est moins gros que son cousin. #Numero9tuestgros

p6

Les pinceaux à Blush. 

p7

 

Les Rock-stars des pinceaux, ce sont les pinceaux à Blush ! Avec ce qu’il faut de touffe (oui, oui, ça s’appelle comme ça !), le pinceau à Blush dépose sur votre délicat visage ce qu’il faut de pigments. En un passage, l’éclat de votre visage est uniforme et il a fait de vous une personne rien de moins qu’exceptionnelle (sans rires^^). Son emploi facile et son côté pratique en font le copain Rock’n Roll idéal ! #BlushPower

Les pinceaux 11 et 12 sont des pinceaux souples, les poils sont arrondis pour sculpter le visage. Ces pinceaux peuvent également être utilisés pour estomper le blush. Il est simple d’utilisation, il suffit de prélever un peu de blush avec le pinceau et de le déposer sur le bombé des pommettes (par petites touches, bah oui on ne veut pas ressembler à un clown !), tout en remontant vers les tempes. Pour encore plus d’effet, les numéros 13 et 14 sont des pinceaux à Blush biseautés qui permettent de modeler, illuminer, sculpter et estomper (vous pouvez aussi les utiliser pour la poudre teint, ce qui permet de la travailler). Il suffit de prélever de la poudre avec le bout arrondi du pinceau pour l’appliquer sur les pommettes. Avec le côté biseau on va venir étirer et estomper le blush jusqu’au tempes.

Vous remarquerez que plusieurs pinceaux inconnus se sont glissés dans mes photos, à vous de trouver leur utilité ! J’attend vos réponses par commentaires.

La semaine prochaine, un nouvel épisode de votre série préférée sur les pinceaux pour les yeux avec en prime un concours !

signature new